Il était un avocat ...

le nom de l'avocat proviendrait de l'espagnol aguacate, dérivé du nahuatl "ahuacati " : testicule, une analogie de forme sans aucun doute...

Le nom de l'avocat proviendrait de l'espagnol aguacate, dérivé du nahuatl "ahuacati " : testicule, une analogie de forme sans aucun doute. Je vous épargne ici les plaisanteries à deux sous qui me viennent à l'esprit et qui ne s'améliorent pas lorsque je considère que ce fruit ne mûrit qu'une fois cueilli. La bonne nouvelle c'est que le fait de trouver des avocats verts n'est pas un signe de cueillette précoce, un peu d'attente les feront mûrir. 

 

Si vous êtes pressés, il faut donc éviter d'acheter des avocats verts, les choisir plutôt foncés et bien mûrs.

 

La recette est très simple : vous aurez besoin

  • de 3 ou 4 avocats ( ± un par personne )
  • d'amandes ( 2 - 3 poignées )
  • d'huile d'olive ( je préfère une huile assez végétale style crétoise )
  •  un peu de piment d'espelette
  • quelques oignons nouveaux ( 4 - 5 )
  • si vous aimez le piquant : un petit piment vert
  • et surtout de la coriandre fraîche ( une botte )

Pour la vinaigrette :  ( mélanger le tout jusqu'à obtenir une consistance onctueuse )

  • de la moutarde de dijon 
  • de la moutarde à l'ancienne 
  • du vinaigre de xérès
  • sel - poivre
  1. placer les amandes dans une poêle avec un trait d'huile d'olive, vous pouvez les prendre mondées mais ce n'est pas indispensable, la peau renforce le goût et l'amertume, ce qui au final n'est pas désagréable. Les griller quelques minutes à feu moyen sans les laisser brûler. Les assaisonner ( sel poivre piment selon votre goût )
  2. Peler et découper les avocats, placer la chair découpée dans un saladier
    • avec les oignons nouveaux émincés
    • les amandes
    • le piment vert haché
    • les feuilles de coriandre ciselées
    • la vinaigrette

Mais ce n'est pas tout : il faut maintenant choisir soigneusement le vin d'accompagnement. Un vin à la fois rond pour contrebalancer le piquant, qui s'accorde à la légère amertume des amandes, mais avec assez de fermeté et de longueur pour rafraîchir la bouche. Nous avons donc essayé le Godello de Pazos del Rey, un vin à la fois fruité, avec des notes d'ananas et de fruits exotiques, mais aussi des notes d'amandes, de fleurs blanches. Un godello ample et ferme, un accord réussi !

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0